Emplois, investissement et échanges commerciaux

_MG_1471.tif

Comme l’a souligné l’Africa Progress Panel dans un récent document de politique générale intitulé « Africa – Investment Ready », les changements rapides survenus au cours des dix dernières années ont transformé l’Afrique en région porteuse d’opportunités pour les investisseurs désireux de participer au développement du continent et d’en tirer profit.

La stabilisation croissante du continent a pour effet de réduire les risques qui, pendant longtemps, ont dissuadé les investisseurs. Les prochaines décennies seront marquées par une forte augmentation du nombre de jeunes. L’augmentation du rapport entre actifs et non-actifs constitue un dividende démographique qui pourrait donner une nouvelle impulsion à la croissance économique. La démocratie multipartite est désormais fermement ancrée. L’Afrique est en train de sortir du piège des conflits, ce cercle vicieux dans lequel les conflits entravent la croissance et la faible croissance alimente les conflits.

Tous ces facteurs ont participé à l’amélioration constante de l’environnement économique, à laquelle ont également contribué plusieurs initiatives internationales et régionales visant à améliorer la transparence et à éliminer la corruption. Celles-ci ont particulièrement profité au secteur des ressources naturelles, au moment où une vague de découvertes de gisements de pétrole et de gaz oblige un nouveau groupe de pays à gérer les contrats d’exploitation des ressources et les recettes de manière judicieuse. Parallèlement, les rythmes de croissance impressionnants affichés par des pays dépourvus de ces ressources, tels que l’Éthiopie, laissent entrevoir un avenir plus stable, plus prospère, dans lequel la croissance repose sur une base plus diversifiée.

Les pays africains ont besoin que les partenaires d’investissement les aident à répondre et à exploiter l’ensemble particulier de défis et d’opportunités auquel ils sont confrontés. Compte tenu du taux déjà élevé de chômage chez les jeunes, l’Afrique doit rapidement créer des emplois. Le secteur privé constitue à cet égard la principale source d’emplois pour les Africains aujourd’hui. L’expansion des échanges commerciaux et des investissements est par conséquent essentielle afin de garantir la création durable et équitable d’emplois.

Lire aussi

Laisser un commentaire