Alors que l’Afrique est aux prises avec les flux illicites, les Etats-Unis font dans l’équivoque